Pour mieux vous y retrouver, lisez aussi cette p'tite fiche récapitulative : .

# Résumés #

L'Assassin Royal de Robin HOBB (tomes 1 à 6) 11

Dans un monde différent du nôtre, un univers médiéval-fantastique de rois, de guerriers, de pirates et des chevaliers, le peuple est en paix. Heureux, malgré les assauts occasionnels des "pirates rouges" sur leurs côtes. Mais voilà qu'on découvre le jeune Fitz, fils "bâtard" de Chevalerie, prince-héritier de la famille royale des Loinvoyants. Il grandit sans père - Chevalerie abdique lorsqu'il apprend son existence -, à la garde de Burrich, maître des écuries… Le monde de la cour du roi, dans lequel il évolue, n'est pas sans danger : au milieu des complots et des trahisons, Fitz n'a souvent que peu de liberté. Il doit allégeance - et la vie sauve - au roi Subtil Loinvoyant, son grand-père… Un jour, un mystérieux vieillard fait irruption dans sa vie et commence très vite sa formation d'assassin royal. Car Fitz n'est pas n'importe qui : il devient une arme au service du pouvoir, il est celui qui peut changer le monde par ses actions… C'est du moins ce que lui affirme l'étrange Fou, son ami. Mais Fitz est-il prêt à exécuter sans discuter des ordres qu'il ne comprend pas ? Fitz doit aussi apprendre à maîtriser ses deux magies. La première est autorisée, louée, même si elle entraîne une dépendance : c'est l'Art. La seconde doit rester cachée, car elle est honteuse, et ses détenteurs souvent poursuivis et exécutés par le peuple : il s'agit du Vif, qui lui permet d'établir des liens privilégiés avec les animaux. Très vite, d'autres questions se posent. Comment faire comprendre au roi que son fils préféré, Royal, le trahit ? Et Fitz peut-il aimer Molly, son amie d'enfance, même si la raison s'y oppose ? Au même moment, grandit sur les côtes la menace des Pirates venus du nord, des hommes sanguinaires qui détruisent tout sur leur passage, et qui laissent derrière eux des hommes qui sont à peine plus que des animaux, privés de tout sentiment… Comment mettre fin à ces massacres ? Le jeune homme devra apprendre à garder sa place au sein d'une société qui peut aussi bien l'idolâtrer que le haïr, l'aider ou le tuer.

 

Tawny Man (= "L'Assassin Royal" tome 7 à 13) 11

Quinze ans après les aventures narrées dans le premier cycle, Fitz mène une vie tranquille loin de la cour et de tous. Il a adopté un jeune garçon, Heur, et son amie la ménestrelle vient le voir de temps à autre… Il reçoit un jour la visite de Umbre, son ancien maître assassin, puis celle pour le moins inattendue du Fou… Les Six-Duchés sont à l'aube d'une nouvelle crise. Possesseur de la magie du Vif à l'insu de tous (cette magie étant toujours haïe), le prince héritier Devoir a été enlevé par les Pie, des personnes qui possèdent la magie du Vif et prétendent appliquer leur vengeance sur ceux qui ont persécuté les leurs, par tous les moyens même ceux contraire à la tradition du Lignage (nom que se sont octroyés ceux possédant la magie du Vif). Cette quête s'enchaînera par un voyage dans les îles afin de consolider la paix entre les Six Duchés et les clans des îles.
Or Fitz a vieilli et s'est coupé de presque tous ceux qu'il aime, pensant ainsi garantir leur bonheur et leur sécurité. Comment revenir dans le monde des intrigues et du paraître qu'est la cour royale ? D'autant que Fitz est officiellement mort, bien que de nombreuses rumeurs courent sur la possible résurrection du "Bâtard-au-Vif"...

# Mon avis #

Que dire de ce cycle? C'est...merveilleux, époustouflant, magnifique.
On passe du rire aux larmes; cette série est un condensé d'émotion, du plaisir à l'état pur. J'ai souffert avec Fitz, ris avec Oeil de Nuit, été émue par le Fou.
R.Hobb excelle dans ces intrigues tortueuses, ces personnages profonds. Les relations entre les différents protagonistes sont complexes. Le suspense est savamment entretenu, certains mystères restant d'ailleurs non élucidés...
Qu'il est dur, le cyle une fois fini, de quitter cet univers! Je ressens un grand vide. C'est très bizarre.

Seul bémol : la fin! Un peu mièvre, téléphonée, ou du moins trop rapide. Je suis déçue, surtout que j'en espérais vrament une autre [attention spoiler: que Fitz s'avoue enfin son amour pour le fou (c'est évident pour moi qu'il l'aime) et renonce à son amour d'adolescent, qui est + un souvenir du "bon temps", une vison idéalisée de la vie] Cette fin me laisse triste et nostalgique...

Il ne me reste plus qu'à lire TOUS les autres romans cette auteure d'exeption.

 

NB: je vous conseille fortement de lire Les Aventuriers de la Mer entre L'Assassin Royal et Tawny Man, afin de repecter l'ordre chonologique...et d'éviter d'éventuels spoilers.

source des résumés: Wikipédia