La Peau de chagrin, d'Honoré de Balzac (1831)
370p environ

# Résumé #

Raphaël de Valentin, un jeune marquis ruiné et amoureux éconduit, aspire à la mort.
Comptant se suicider pendant la nuit, il penetre dans une boutique mystérieuse, où il passe le temps en attendant le soir. Le proprietaire, un étrange antiquaire, lui céde alors une peau de chagrin. Un singulier objet qui réalisera tous ses voeux, mais dont la surface se réduira à chaque souhait exaucé...et avec elle, son espérance de vie...
Quel sera l'avenir de Raphaël ?


# Mon avis #

Un assez bon roman, mélant peinture de société, fantastique et suspense.
Les descriptions sont [bien sûr] interminables, mais pas [toujours] pénibles. Les personnages sont approfondis, tourmentés. J'avoue ne pas m'être vraiment attachée au héros, j'avais parfois envie de le secouer 

En fait, ce livre est surtout un bon support de réflexion, à lire non pas comme un roman léger, mais plutôt en le savourant, afin de pouvoir en apprécier le message.

Au final, même si je n'ai pas été totalement conquise [ trop de description tue la description ^^ ], j'ai assez apprécié ce roman "fantastico-réaliste".