Sarn, de Mary Webb

Agrandir la jaquette de Sarn

# Résumé # [ d'après ce blog ]

L'histoire se déroule dans une contrée reculée de la campagne anglaise, et plus précisément près de l'étang de Sarn, où tout semble l'écho des malédictions et des légendes ancestrales. Sarn est aussi le nom d'une ferme et d'une famille qui paraît elle aussi sobir les tristes influences du lieu. Après avoir 'provoqué' la mort de son père, l'ambitieux et cupide Gédéon Sarn prend la direction de la ferme, asservissant ainsi sa mère et sa soeur, la douce et intelligente Prue, défigurée par un bec-de-lièvre, qui est aussi la narratrice. A force d'avarice et de travail à outrance, Gédéon condamnera chacun à un sort funestre, risquant un bonheur qu'il finira par perdre en même temps que la raison.Comment s'en sortira sa soeur ?

# Mon Avis #

Un roman à "ambiance", comme je les aime; on en ressort comme "impregné".

Les différents personnages sont complexes, attachants, je me suis immergée totalement dans l'atmosphère brumeuse de la campagne anglaise, pleine de superstitions, d'ambitions, de jalousie. L'amour est présent, sous différentes formes, ainsi qu'une belle ode à la nature, sans pour autant tomber dans la mièvrerie.

Bref, une magnifique lecture pleine de poésie et de charme, portée par un style délicat.