Soie de Alessandro Baricco
Folio - 142p

Soie

# Résumé #

Plus que le mortel ennui d'une vie répétitive, c'est une indifférence, une absence de résistance à la vie que Baricco suggère en ouvrant son roman par quelques phrases laconiques, purement énonciatives. Au début, Hervé Joncour fait penser à un spectateur repu qui se refuserait à intervenir dans la pièce qui se joue, et qui pourtant parle de lui.

Voyageur en quête d'œufs de vers à soie, il se voit contraint, pour sauver les industriels de son village, d'effectuer une expédition "jusqu'au bout du monde". Or, en 1861, la fin du monde, c'est un Japon qui sort à peine de son isolationnisme, et, qui plus est, de mauvaise grâce. Et c'est au Japon que la vie du héros prend un tour nouveau en croisant celle d'une femme mystérieuse.

À la fin du roman, plusieurs années se sont écoulées, qui ont paru un battement de cils raconté en douceur par une voix neutre qui a fait défiler sous nos yeux, tels des panneaux de papier de riz, les séquences successives de cette vie impalpable traversée par des personnages d'ombre subtile. --Sana Tang-Léopold Wauters pour Amazon.fr

# Mon Avis #

A force de voir ce roman sur la blogosphère, j'ai décidé de tenter le coup pour m'en faire mon propre avis. Disons le tout de suite:j'ai plutôt aimé, mais sans pour autant aller jusqu'à crier au chef-d'oeuvre.

C'est un très beau livre, au style délicat. Epuré. Léger comme de la soie. Les phrases sont ciselées, les personnages à peine esquissés: une voix, un regard...voilà ce qui nous les définissent. Les évènements, les phrases, se répétent, sans que cela soit ennuyeux.Au contraire, cela crée une sorte de litanie, douce mélopée envoûtante et sensuelle.

On note aussi beaucoup de non-dits, de passages à peine effleurés, survolés, voire encore mystérieux. Je pense que chaque lecteur aura ainsi son analyse personnelle des personnages et de leurs comportements. C'est un point fort mais aussi un point faible...à mon goût du moins. Parfois, j'aurais aimé plus d'explications, plus de détails. Moins de flou. Même si cela aurait sûrement gâché un peu l'ambiance du livre, j'ai attendu quelque chose qui n'est jamais venu. Heureusement que le livre est court, sinon cette attente se serait vite changée en ennui.

Au final, une lecture agréable qui m'a isolée 3/4 d'heure dans une bulle hors du temps. Cependant, une fois le livre fermé et quelques heures écoulées, le charme s'estompe déjà, l'histoire se floute. Il me reste surtout le souvenir d'un style, l'émotion d'un mot, d'une phrase...plus que l'émotion d'une histoire, qui, à dire vraie, ne m'a pas vraiment touchée.