mercredi 13 juin 2007

le "néo-GeorgesOhnet"

Parce que je t'aime de Guillaume MussoXO Editions - 300p # 4ème de couv' # Layla, une petite fille de cinq ans, disparaît dans un centre commercial de Los Angeles. Ses parents, brisés, finissent par se séparer. Cinq ans plus tard, elle est retrouvée à l'endroit exact où on avait perdu sa trace. Elle est vivante, mais reste plongée dans un étrange mutisme. À la joie des retrouvailles, succèdent alors les interrogations. Où était Layla pendant cette période ? Avec qui ? Et surtout pourquoi est-elle revenue ? # Mon Avis # Morwenna... [Lire la suite]
Posté par Morwenna06 à 20:55 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

mercredi 13 juin 2007

Un honnête (!) roman à l'eau de rose...très rose

Le Maître de Forges de Georges OhnetAlbin Michel - 290p [ la couverture est rose à la base ^^] # Résumé # d'après le blog Littéranet XIXe siècle – village de Pont-Avesnes - JuraClaire de Beaulieu est une jeune et belle aristocrate, fiancée au duc de Bligny, un homme superficiel et dépensier, mais qu’elle aime malgré tout. Alors qu’une demande officielle en mariage auprès de sa famille doit être faite, le duc disparaît, préférant épouser Athénaïs Moulinet, la plus farouche ennemie de Claire, une fille sans titres, mais détentrice... [Lire la suite]
Posté par Morwenna06 à 11:03 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
mardi 12 juin 2007

CRITIQUE EXPRESS - No Name

Sans Nom de W.Wilkie CollinsPhébus Libretto - 830p Nul doute que Wilkie Collins n’ait donné avec Sans nom (1862) l’un de ses plus intraitables chefs-d’oeuvre : celui en tout cas qui privera le mieux de sommeil le lecteur assez téméraire pour s’y plonger, pour s’y perdre. De tous ses romans, celui que préférait Dickens… et celui dont se sera peut-être le plus directement inspiré Charles Palliser pour ourdir la trame diabolique de son Quinconce. C’est aussi le plus noir : portrait et itinéraire d’une femme dépossédée de toutes ses... [Lire la suite]
Posté par Morwenna06 à 16:43 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
mardi 12 juin 2007

CRITIQUE EXPRESS - Parfum de romarin...

Le Jardin de Belmaray de Elisabeth GoudgeLe L. de Poche - 380p Un homme bien vêtu mais démuni d'argent arrive sans bagage dans la petite ville de Silverbridge et tombe évanoui d'inanition sur la route du ravissant village de Belmaray, où il est allé se promener. Il est secouru par le pasteur du lieu, John Wentworth, qui se prend de sympathie pour lui et qui, sans lui poser aucune question, sent qu'il a besoin de son aide morale. John est un garçon plein de généreuses intentions, mais prodigieusement distrait et maladroit. Il habite... [Lire la suite]
Posté par Morwenna06 à 16:34 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
mardi 12 juin 2007

Jackson Brodie, the return

Les choses s'arrangent mais ça ne va pas mieux de Kate AtkinsonLe L. de Poche - 540p # La 4ème de couv' # Parce qu'il a été témoin d'un violent accrochage entre deux automobilistes, Jackson Brodie, dont nous avons fait connaissance dans " La Souris Bleue ", va se trouver propulsé dans une série d'aventures incroyables. " Les choses s'arrangent... " est un thriller, une comédie noire et une satire de la vie contemporaine britannique. Kate Atkinson y brocarde, entre autres, le théâtre d'avant-garde, une certaine littérature... [Lire la suite]
Posté par Morwenna06 à 16:23 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
dimanche 10 juin 2007

Absence...et légende!

Bonjour ! Un petit mot pour m'excuser de mon absence, qui va se prolonger encore quelques jours, je le crains. Les prochaines critiques seront sûrement en ligne jeudi au plus tard. Je passerai quand même régulièrement sur vos blogs [ et sur le mien afin de consulter d'éventuels commentaires ^^]. En guise d'apéritif, voici une jolie légende sur un fruit de saison qui fait mes délices: la Framboise , qui se nomme de son nom savant Rubus Idaeus, ou ronce du Mont Ida. Pourquoi ?  Vous allez le découvrir tout de suite... Richard... [Lire la suite]
Posté par Morwenna06 à 17:47 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

vendredi 8 juin 2007

Découverte de Kafka

La Métamorphose de Franz Kafka # Incipit # " Lorsque Gregor Samsa s'éveilla un matin au sortir de rêves agités, il se retrouva dans son lit changé en un énorme cancrelat. Il était couché sur le dos, dur comme une carapace et, lorsqu'il levait un peu la tête, il découvrait un ventre brun, bombé, partagé par des indurations en forme d'arc, sur lequel la couverture avait de la peine à tenir et semblait à tout moment près de glisser. Ses nombreuses pattes pitoyablement minces quand on les comparait à l'ensemble de sa taille,... [Lire la suite]
Posté par Morwenna06 à 11:50 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
jeudi 7 juin 2007

"En hiver, tout meurt. Ainsi rugissait la mer autour des rivages d'Inverara"

L'Ame Noire de Liam O'Flaherty Editions Le Rocher; collection Anatolia - 210p # La 4ème de couv' # [abrégée ^^] Un étranger, blessé dans son corps et dans son esprit, vient loger dans l'île d'Inverara, chez un couple dont les années de mariage ont été dépourvues de joie - et la présence de l'arrivant déchaîne leurs passions... # Mon Avis # Pluie de coups de foudre! Après les Lagerlöf, voici de nouveau un roman très dense, très puissant... ...Puissance des mots. Le style est splendide, somptueux. Les phrases coulent, se... [Lire la suite]
Posté par Morwenna06 à 20:53 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
jeudi 7 juin 2007

Légende scandinave

En attendant ma prochaine critique, je vous livre une petite légende scandinave, question de rester dans le thème de mes précédantes lectures... J'espère qu'elle vous plaira ;-) Carl Larsson (1856-1919) - peintre suèdois     Les Arbres condamnés Au temps jadis, si l'on en croit les anciens bardes, les arbres restaient toujours verts, conservant leurs feuilles au cœur du plus rude hiver. Plante ou animal, tout être vivant possédait alors une âme et son caractère propre. Les arbres eux-même n'échappaient pas au code... [Lire la suite]
Posté par Morwenna06 à 11:44 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
mercredi 6 juin 2007

L'Anneau des Löwensköld

L'Anneau maudit de Selma Lagerlöf Editions Actes Sud - 130p # La 4ème de couv' # L'anneau dont Selma Lagerlöf nous raconte ici l'histoire inquiétante est celui que le roi Charles XII offrit à l'un de ses fidèles officiers, le général Bengt Löwensköld. De l'or et une belle agathe, de quoi attirer quelques convoitises, surtout quand tout le monde sait que le général a été enterré l'anneau au doigt. Le voleur sera Bard, paysan entraîné avec sa femme vers le cimetière alors qu'il pensait protéger le cadavre des détrousseurs. Fuyant... [Lire la suite]
Posté par Morwenna06 à 21:08 - - Commentaires [6] - Permalien [#]