jeudi 31 mai 2007

tout simplement bouleversant

Le Silence de la mer [ et autres récits ] de Vercors Le Livre de Poche - 180p # Présentation #  d'après Livrenpoche.com C'est la guerre qui le conduit à délaisser la gravure pour l'écriture qu'il conçoit alors comme une arme de combat. Après avoir écarté les tentations d'un désespoir « pervers et stérile », Vercors s'engage totalement dans la Résistance. Celui qui signera désormais ses oeuvres de son nom de guerre est persuadé que la lutte contre l'envahisseur nazi est la seule voie pour maintenir le « fragile flambeau » de... [Lire la suite]
Posté par Morwenna06 à 15:26 - Commentaires [8] - Permalien [#]

jeudi 31 mai 2007

« Murder in retrospect »

Cinq petits cochons d'Agatha ChristieEditions Le Masque - 220p # Résumé # Cinq témoignages accablants ont fait condamner à la détention perpétuelle Caroline, la femme de Amyas Crale, peintre renommé, mort empoisonné. Seize ans après, Hercule Poirot, le détective belge qu'Agatha Christie a rendu célèbre, prend l'affaire en main. Ne s'arrêtant pas aux évidences, tirant parti du moindre indice, il fait éclater une vérité à laquelle personne ne s'attendait... # Mon Avis # Un très bon Agatha Christie, où Hercule Poirot nous montre... [Lire la suite]
Posté par Morwenna06 à 15:07 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
mercredi 30 mai 2007

24 heures de folie

Vingt-quatre heures de la vie d'une femme de Stefan ZweigEditions Stock - 180p # 4ème de couverture # Au début du siècle, une petite pension sur la Côte d'Azur, ou plutôt sur la Riviera, comme on disait alors. Grand émoi chez les clients de l'établissement : la femme d'un des pensionnaires, Mme Henriette, est partie avec un jeune homme qui pourtant n'avait passé là qu'une journée.Seul le narrateur prend la défense de cette créature "sans moralité". Et il ne trouvera comme alliée qu'une vieille dame anglaise sèche et distinguée.... [Lire la suite]
Posté par Morwenna06 à 14:12 - Commentaires [7] - Permalien [#]
mercredi 30 mai 2007

Une journée épistolaire

Vingt-quatre heures d'une femme sensible de Constance de Salm Editions Phébus - 190p # 4ème de couverture # Véritable petit bijou, ce roman épistolaire publiée en 1824 se présente comme une variation sur la jalousie et ses affres. Confrontée à l'image obsédante de son amant disparaissant dans la calèche d'une autre beauté au sortir de l'opéra, notre héroïne tente de comprendre et de calmer les milles émotions qui l'assaillent. Au cours d'une nuit d'insomnie et d'une journée perdue à guetter un signe de celui qui -semble-t-il vient... [Lire la suite]
Posté par Morwenna06 à 13:36 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
mardi 29 mai 2007

Elisabeth Goudge, le retour

La Colline aux gentianes d'Elisabeth GoudgeLe Livre de poche - 500p [paru aussi aux éditions Phébus] # Résumé # [d'après le site des éditions Phébus] La « Colline aux Gentianes » est cette butte surmontée d’une chapelle, au-dessus du port de Torquay, où les marins ont l’habitude d’aller en pèlerinage. La vie est-elle jamais autre chose qu’une navigation entre les écueils, et le naufrage ne nous est-il pas promis ? C’est ce qu’apprendra Zachary, déserteur de quinze ans qui ne supporte pas l’horreur de la vie à bord (nous sommes à... [Lire la suite]
Posté par Morwenna06 à 19:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
lundi 28 mai 2007

An Gorta Mór or An Drochshaol *

Famine de Liam O'FlahertyEditions de Flore [1947] - 500p The Great Famine # Résumé # Irlande, 1845.Dans la Vallée Noire les récoltes de pommes de terre approchent. La misère est grande chez ces paysans catholiques, qui sont pour la plupart de simples locataires de leurs terres et doivent à ce titre payer un loyer exorbitant à un propriétaire protestant.Seulement un horrible fléau s'abat sur la village: une maladie inconnue fait pourrir les pommes de terre, seul moyen de subsistance. Une famine s'en suit, terrible.Dans ce contexte... [Lire la suite]
Posté par Morwenna06 à 20:31 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

lundi 28 mai 2007

Le dernier roman de Charlotte Brontë

Villette de Charlotte BrontëEditions Gallimard "Du Monde entier" - 630p # Résumé # d'après Wikipédia Après un désastre familial non spécifié, la narratrice, Lucy Snowe, se rend dans la cité fictive de Villette pour enseigner dans une école pour jeunes filles où elle est involontairement plongée dans l'aventure et la romance... Pour un résumé plus complet, vous pouvez aussi vous rendre ici. # Mon Avis # J'ai redécouvert avec plaisr l'écriture de Charlotte Brontë. Ce roman, le dernier de l'auteur, est peu connu, mais considéré... [Lire la suite]
Posté par Morwenna06 à 12:46 - Commentaires [5] - Permalien [#]
samedi 26 mai 2007

les romances du XIXème

La Grande Marnière de Georges OhnetPaul Ollendorff éditeur [édition de 1889 !!!] - 454p # Résumé # Le jeune Pascal Caravajan, avocat de talent, rentre dans sa ville natale après plusieurs années d'absence. Egaré, il demande sa route à une charmante amazone. La jeune fille le renseigne et l'accompagne pendant une demi-heure, au cours de laquelle Pascal tombe sous son charme. Au moment de la quitter, il lui demande son nom. Malheur!Elle se révèle être Mlle de Clairefond, la fille de l'ennemi juré de son père. De retour chez lui, le... [Lire la suite]
Posté par Morwenna06 à 11:58 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
vendredi 25 mai 2007

Cercle de poèmes

Une idée sympa que je viens de trouver sur le blog du Livrophile : la chaîne des poètes.Il s'agit de partager les poèmes qui nous ont le plus marqué ou touché. Qu'en pensez vous? Pour ma part, le prix revient à......un tout petit texte d'Eluard, lu un jour par hasard, quand j'étais petite. Je l'avais beaucoup aimé et j'avais décidé de l'apprendre par coeur [ drôle de lubie à 8/9 ans ;-) ]. Je m'en souviens encore et il me touche toujours autant. "Et un sourire" La nuit n'est jamais complète.Il y a toujours, puisque je le... [Lire la suite]
Posté par Morwenna06 à 20:23 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
vendredi 25 mai 2007

"C'était moi que je regardais."

Le Bouc émissaire de Daphné du MaurierPhébus Libretto - 375p # Résumé # (édition poche) L’un s'appelle John, l'autre Jean. Le premier est un Anglais professeur d'histoire à Londres, le second est le très normand comte de Gué, châtelain de Saint-Gilles - mais, placés côte à côte, on les prendrait pour des frères jumeaux. Est-ce cette ressemblance constatée lors de leur rencontre fortuite au Mans qui donne à Jean de Gué l'idée de droguer son sosie et de partir avec ses vêtements, ses papiers et sa voiture ? S'éveillant le lendemain... [Lire la suite]
Posté par Morwenna06 à 15:18 - - Commentaires [5] - Permalien [#]