La Dame en blanc de W.Wilkie Collins 11
554 p - Editions Phébus libretto en format "quasi-poche" [un peu plus large que les poches traditionnels]
Dame en blanc (la)

# Résumé #

Walter Hartright, peintre de son état, porte secours une nuit à une mystérieuse « dame en blanc » que semble poursuivre une obscure menace. Cette rencontre est-elle le fruit du hasard ? La jeune femme, parmi des propos incohérents, laisse entendre qu’elle est familière d’un lieu où il doit prochainement se rendre : le manoir de Limmeridge, perdu dans les brumes du nord…

# Mon Avis #

Moi qui suis une fan des romans victoriens, avec La dame en blanc je n'ai pu qu'être comblée.

Bien sûr, il faut aimer les intrigues qui prennent leur temps, qui s'installent délicatement. Il faut apprecier les phrases et les mots un peu surannés, l'humour discret, "british".

Si tout cela ne pose pas de problème, si, encore mieux, vous l'appréciez et raffolez de Jane Austen, Dickens ou encore les soeurs Brontë...Alors je vous conseille fortement Wilkie Collins.

C'est une lecture passionnante, pleine de suspense, même si nos esprits du XXIè siècle élucident vite la plupart des mystères [c'était un genre tout nouveau pour nos amis du XIXème]...
Les personnages sont intéressants, même les "méchants".J'avoue avoir une préférence pour Marian, tellement 'moderne' et attachante!
Le style est quant à lui admirable, bien que très XIX, ce qui peut peut-être en rebuter certain(e)s [pour ma part, j'adore!]

Bref, un grand roman qui m'a fait passer 2 jours très agréables.