# Présentation du cycle #

Cette série est composée du cycle très connu des "Dames du Lac" :
T1:Les Dames du lac
T2:Les Brumes d'Avalon
Les Dames du lac, tome 1Les Dames du lac, tome 2 : Les brumes d'Avalon
On assiste à la naissance du peuple uni de Grande-Bretagne sous le gouvernement du jeune roi Arthur, épaulés par ses compagnons de la Table Rondes, mais aussi par Merlin et le petit peuple. Le récit est surtout centré sur Morgane la Fée, demi-soeur d'Arthur que la Dame du Lac a choisi pour lui succéder


--> On peut y inclure également Le Secret d’Avalon, sorte de prélude aux Dames du Lac, remontant aux sources de la légende:l'auteur nous permet de savoir d'où viennent les fameuses brumes,Merlin et Viviane.
[je ne l'ai pas encore lu...]


-->Bien qu'il n'en fasse pas parti officiellement, La Colline du dernier Adieu peut aussi être rajouté: ce récit remonte avant la fondation d'Avalon, à Vernemeton dans le Sanctuaire de la Forêt.il nous conte l’invasion de l’Angleterre par les légions romaines,le massacre systématique des druides mais surtout l'histoire bouleversante d'Eilan Grande Pretresse de Vernemeton et de Gaïus, jeune romains fils de prefet, qui se vouent un amour secret et interdit dans une société en proie à d'intenses mutations ....


# Mon avis #
[Il porte sur les 2 premiers tomes, le noyau du cycle]

Alors.. Que dire? Ces livres sont superbes, l'histoire est passionnante. Marion Zimmer Bradley nous entraîne dans un univers de magie, une période de profonds changements où les fidèles de Christ et ceux de la Mère (druides, magiciennes...) s'affrontent. J'ai appris beaucoup de choses sur le monde druidique, sur les racines celtiques de notre civilisation.

L'avantage de cette version de la Légende Arthurienne est qu'elle est vu par une femme, la fée Morgane. Celle-ci nous est d'ailleurs montrée non pas comme la "méchante" comme dans beaucoup d'autres livres, mais comme une femme qui souffre aussi, qui vit, qui aime...Comme Morgane appartient à la lignées de Dames d'Avalon, nous découvrons l'histoire du côté des druides et des magiciennes.. et non pas du côté du Christ, comme elle sera racontée dans les écrits moyennageux.

Néanmoins je pense que les personnage pourraient avoir plus de profondeur...surtout comparé aux romans de Nancy Mckenzie que j'ai lu par la suite.Il manque le "p'tit truc" qui rend humain cette fresque de légende .


Pour faire bref, un livre que je vous conseille quand même fortement. C'est une des référence en matière de Légende arthurienne car l'auteure a reussi le tour de force de regrouper les differente version de la légende et d'en faire un ensemble cohérant.. ce qui n'est pas évident vu le nombre de versions existantes!!!!

Alors bonne lecture!!!!

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Petite précision pour les anglophone:
En lisant différents commentaires de cette oeuvre sur Internet,je me suis rendu compte que la traduction est déplorable. The mists of Avalon a été adapté en français, plutôt que traduit. Les 2 tomes de l'adaptation comptent moins de 850 pages au format poche, contre plus de 1000 en version originale. On constate par exemple que la dernière partie du chapitre 2 de la version anglaise n'apparaît pas à la fin du chapitre correspondant de l'édition française (chapitre 1 des Dames du lac). Ce morceau manquant s'étale sur une page et apporte de nombreux compléments sur l'aspect politique de l'intrigue. Ce schéma se répète régulièrement, alors que certains passages sont complètement réécrits en français, plutôt que traduits.

Je vous met un commentaire de lecteur, pris sur le site Amazon
:

Citation:
"Attention! Ceci n'est pas la version intégrale du roman "Mists of Avalon" de Marion Zimmer Bradley. J'avais déja lu la version française ("Les Dames du Lac" et "Les Brumes d'Avalon") quand je decouvrai la version originale du roman. Quelle surprise!! Comparant la version traduite à la version originale je me livrai à un constat affligeant : passages du livre remaniés (dialogues amoureux transformés en longueurs à l'eau de rose) et d'autres carrément "oubliés" (complots et réunions politiques), faisant disparaître finalement toute la dimension politico-historique ainsi que toutes les références païennes (jusque dans la préface!).
Préferez plutôt la version originale pour découvrir ce qui se cache vraiment derrière "Les Brumes d Avalon"..."

Personnellement je me suis contentée de la version française...Un jour, peut-être.....