L'Auberge de la Jamaïque de Daphné du Maurier11
Le Livre de Poche - 440p

Agrandir la jaquette de L'auberge de la Jamaïque

# Résumé #

Orpheline et pauvre, Mary Yellan n'a pas d'autre ressource que de quitter le pays de son enfance pour aller vivre chez sa tante, mariée à un aubergiste, sur une côte désolée de l'Atlantique. Dès son arrivée à l'Auberge de la Jamaïque, Mary soupçonne de terrifiants mystères. Cette tante qu'elle a connue jeune et gaie n'est plus qu'une malheureuse, terrorisée par Joss, son époux, un ivrogne menaçant, qui enjoint à Mary de ne pas poser de questions sur les visiteurs de l'auberge. Auberge dans laquelle, d'ailleurs, aucun vrai voyageur ne s'est arrêté depuis longtemps... De terribles épreuves attendent la jeune fille...

# Mon Avis #

J'avais lu ce roman il y a des années déjà et je n'en avais gardé que très peu de souvenirs, si ce n'est une atmosphère de peur, et une intrigue passionnante....élèments qui se sont confirmés lors de cette seconde lecture.

Perdue sur la lande pluvieuse où le vent souffle sans trêve dans les bruyères, se dresse l'Auberge de la Jamaïque. Dans ce lieu oppressant, Daphné du Maurier prête vie à des personnages intéressants, qui se mouvent dans une ambiance de tension et d'angoisse. L'héroïne, au caractère bien trempé, nous entraîne à sa suite dans la découverte de secrets plus horribles les uns que les autres. A ses côtés gravitent plusieurs personnages originaux; à qui doit-elle se fier? Jem, le frère de son oncle, un voleur de chevaux plein de charme...mais néanmoins de la famille de l'effrayant aubergiste? A Mr Davey, le vicaire albinos ? Quels sont donc les mystères qui pèsent sur cette auberge?

Beaucoup de questions, de secrets, de révèlations extraordinaires...Un suspense continu qui m'a tenu en haleine. Daphné du Maurier excelle dans la peinture de ces climats de tension, c'est une analyste sensible, qui nous livre des protagonistes finement travaillés.

Quant au style, il est plutôt moderne, extrémement agréable, captivant à souhait. Les descriptions de la lande sont fascinantes, magnifiques:

"Des vents étranges soufflaient qui semblaient ne venir de nulle part. Ils se glissaient à la surface de l'herbe, et l'herbe frissonnait; ils soufflaient sur les petites flaques de pluie, dans le creux de roches, et les flaques ondulaient. Parfois le vent hurlait et ses clameurs résonnaient dans les crevasses, puis ses gémissements se perdaient de nouveau. Il y avait, sur les rocs, un silence qui appartenait à un autre âge, à un âge révolu, évanoui comme s'il n'avait jamais été, un âge où l'homme n'existait point, où seul des pieds païens foulaient les collines. Il y avait dans l'air un calme, une paix plus ancienne et plus étrange qui n'était pas la paix de Dieu"

Bref, une très belle lecture. J'enchaîne sur Le Général du Roi du même auteur ^^