Le Bouc émissaire de Daphné du Maurier
Phébus Libretto - 375p

Bouc emissaire (le)

# Résumé # (édition poche)

L’un s'appelle John, l'autre Jean. Le premier est un Anglais professeur d'histoire à Londres, le second est le très normand comte de Gué, châtelain de Saint-Gilles - mais, placés côte à côte, on les prendrait pour des frères jumeaux. Est-ce cette ressemblance constatée lors de leur rencontre fortuite au Mans qui donne à Jean de Gué l'idée de droguer son sosie et de partir avec ses vêtements, ses papiers et sa voiture ? S'éveillant le lendemain assez mal en point, John se voit placé devant l'alternative de porter plainte ou de se substituer au comte. Machinalement, persuadé que l'imposture sera aussitôt démasquée, il se laisse conduire à Saint-Gilles par le chauffeur venu chercher son maître. Mais chacun l'accueille avec le plus parfait naturel, et John sympathise avec cette famille tombée du ciel, lui qui est seul au monde et en plein désarroi. Assumer au pied levé le rôle d'un inconnu se révèle vite une tâche que rend périlleuse tout ce que la situation léguée par le comte à son « bouc émissaire » recèle de tragique sous le masque du quotidien.

# Mon Avis #

Encore un roman méconnu de ma chère Daphné du Maurier: après la lecture des Lettres persanes d'un certain Montesquieu, j'avais envie d'une lecture "plaisir à 100%". Mon choix s'est porté sur Le Bouc émissaire; je ne l'ai pas regretté.

Comme toujours, les portraits psychologiques tombent justes, l'écriture est belle, l'intrigue tortueuse. La fin n'est jamais évidente, le suspense s'installe dès les premiers mots. Quant aux personnages, on s'attache à eux, malgré leur complexité, voire leurs défauts.

Ce roman n'est pourtant pas son plus célèbre, mais c'est à mon goût l'un des plus réussi. Cette histoire intimiste, touchante, m'a enchantée.

Un excellent moment de lecture que je vous recommande fortement.